Bonjour à tous,
Après quelque temps sans changement, voici la nouvelle version de notre article « Poser du parquet collé », revu et illustré.

Comment poser un parquet collé

Outils et matériaux nécessaires

  • Scie égoïne, scie sauteuse
  • Niveau à bulle
  • Un mètre
  • Une règle et une équerre


État du chantier avant la mise en œuvre

  • Le séchage du gros œuvre, des enduits et de la chape doit être suffisant
  • Vitrages posés et travaux de peinture achevés
  • Température des locaux > 15°

1- Contrôler le support avant la pose

Contrôler que le support correspond bien aux normes en vigueur. Le support doit être plan, soigneusement nettoyé et exempt de résidus de plâtre, graisses, peintures et autres parties friables. Avant encollage, le sol doit être complètement dépoussiéré à l’aide d’un aspirateur (type industriel), il faut également acclimater le parquet en le stockant au moins 48h avant la pose* (en moyenne). Le parquet doit être stocké à plat sur le support ou sur palette, l’astuce pour gagner du temps lors de la pose est de regrouper les lames par longueurs.

stockage de lames mise en oeuvre du chantier
stockage des lames démarrage du chantier

2- Mise en œuvre – pose du parquet

Au moment de la pose, la température ambiante de la pièce et du sol doit être comprise entre 15°C et 25°C. Étendez uniformément la colle sur le support à l’aide d’une spatule adaptée  (Appliquez la colle en inclinant la spatule à 45°) sur une surface d’1 à 2 m² environ. Entre le mur et le parquet, conservez un joint de dilatation de 8 à 10 mm tout autour de la pièce en utilisant des cales adaptées. (cales en bois)

Mettez en place les pièces à coller dans le lit de colle encore humide. Exercez une pression suffisante en écrasant les sillons pour s’assurer d’obtenir un encollage complet et régulier des planches. (vous pouvez vous aider du maillet ou d’une cale de bois). Faites glisser le morceau suivant sur la colle afin qu’il s’emboîte bien avec le précédent. Pour être sûr qu’ils sont bien enclenchés, tapez légèrement sur le côté, en n’oubliant pas d’interposer une cale pour ne pas abîmer le parquet. Éliminez  immédiatement les taches de colle fraîche à l’aide d’un chiffon propre légèrement imbibé d’eau ou d’acétone. La colle durcie pourra être éliminée par un simple ponçage fin, sans laisser de trace à la surface du parquet.

Utilisez une spatule adaptée Etalez la colle Enfoncez la lame pour bien la caler
Mettez en place la lame dans la rainure Emboitez la lame Emboitez la lame
Collage du parquet Toujours utiliser une cale Toujours utiliser une cale
pose à blanc prendre les bonnes cotes
Préparation à blanc de la pose avant encollage suite chantier
mettre une cale  pour avoir un joint de dilatation mettre une cale de bois pour avoir un joint de dilatation

Terminez vos travaux par la pose des plinthes, dans l’espace laissé par les cales, que vous enlèverez au fur et à mesure. Ces plinthes peuvent être clouées ou collées au mur (colle emfimastic spéciale plinthe). Vous pouvez ensuite circuler avec prudence sur votre parquet 12 h après, mais il vous faudra attendre 24h pour le poncer avant de le vitrifier ou huiler.

Le petit plus pour une pose à l’anglaise bien réussi !

résultat pose à coller Le chantier terminé après ponçage et finition
Pour bien réussir sa pose à l’anglaise il faut tenir compte d’un point que nous allons illustrer par un exemple. il faut en moyenne avoir deux fois la largeur de vos lames entre les joints de chaque rangée. Par exemple pour un parquet de 13.5 cm (135 mm) de largeur, vous devez avoir à peu près 27 cm (270 mm) de séparation.
-image-28997-moyenne-22

Documents non contractuel, ces quelques informations sur la pose sont données à titre indicatif. Se référer aux textes techniques en vigueur, pose des parquets à coller selon DTU 51.2 (mai 2009)

 

acceder-site